fbpx

Presse, médias et conférences principales

Le temps est précieux et nous le savons ! Nous avons donc consolidé ici pour vous, quelques parutions dans les journaux, médias et télévision qui pourraient vous aider à comprendre le cheminement.
Index de presse et médias

2020

 

2019

 

2018

 

2017

 

2016

a_20201202

Réseaute-moi ça! Épisode #5, Live avec invité Alexandre Guilmette

Vision, engagement et impact créé à travers la plateforme de nouvelle génération pour déplacer la norme > > > Marché B.

a_20201101

Marché B appuie la Fondation À Notre Santé

Une levée de fonds innovante et très diversifié pour créé des impacts positifs multiples.

a_20200927

Conférence : Tout est possible, créons une nouvelle norme !

Conférence de la Foire Écosphère 2020.

a_20200920

Conférence : Tout est possible, créons le monde de demain !

Conférence dans le cadre du 10e anniversaire du Festival de la Paix de Victoriaville.

 

“Venez découvrir 12 ans de projets de recherche-action et quelques leviers pour déplacer la norme. Équilibre économique, ventes par équité, Monnaie Locale Québécoise et Marché B où converge alimentation, habitation mais bien d’autres domaines en synergie. Osez déplacer votre propre perception de la norme, car tout part de soi !”

a_20200619

Conférence-recherche : Marché B, une plateforme collective transactionnelle de nouvelle génération pour déplacer la norme

Conférence visant le monde de la recherche présenté le 19 juin 2020 organisé par INRPME 2020, UQTR et 1ère chaire de recherche municipale au Canada.

a_20200610

Conférence-découverte: Marché B, l'Amazon Québécois

Conférence visant les acteur de Laval en Transition  présenté le 10 juin 2020 organisé par Laval en Transition.

a_20200424

Les monnaies locales, de soutient à la consommation à moteur de transition ?

“S’il existait une monnaie locale d’une certaine envergure, on pourrait imaginer qu’une portion de l’aide de l’État, disons un quart ou un cinquième, soit versée directement dans cette monnaie. Cela assurerait qu’une partie de cet argent soit consommée auprès d’entreprises locales engagées dans des démarches d’économie durable, mais également que ces entreprises dépensent une partie de leurs revenus auprès d’autres entreprises du territoire. Une telle politique favoriserait donc le maintien de l’activité et d’emplois locaux, ainsi que le développement de nouvelles filières de production territorialisées. L’aide massive déployée actuellement irait donc plus loin qu’un simple filet de sécurité pour assurer la survie des ménages impactés par l’arrêt de l’activité économique; elle pourrait devenir un formidable outil de développement rapide des économies locales orienté vers la transition écologique.”

a_20200408

Transformer le Québec, la mission de Marché B

Puis en novembre dernier (2019), Marché B intègre la monnaie locale dans son système, dans la facturation, la vente en ligne

L’achat local, oui, c’est un minimum. C’est nettement insuffisant. On doit aller plus loin

Les marchands qui s’inscriront, nous les accompagnerons pour qu’ils se transforment, au besoin. On leur démontrera une nouvelle réalité économique parce que, pour nous, c’est aussi un nouveau modèle économique qu’on met en place

Alexandre Guilmette parle d’une nouvelle vision, d’un changement de paradigme

a_20200325

Finaliste de la 3e édition du Gala Nova avec B Transition / Marché B comme projet de l’année

Marché B projet de l’année Gala Nova 2020 de la jeune chambre de Victoriaville (40 ans et moins)

a_20190321

Finaliste de la 2e édition du Gala Nova avec B Transition / Marché B en « Développement durable »

Ce n’est pas moins de 23 candidats et candidates dans 6 catégories qui se taillent une place de choix dans l’aventure du Gala Nova 2019!

Pour leur part, B Transition, La Grange – épicerie en vrac et La petite école Vision souhaitent l’honneur dans la catégorie « Développement durable » pour reconnaître les efforts déployés dans ce domaine.

a_20181012

La décroissance : une alternative pour le Québec ?

Nombreuses sont les crises qui menacent actuellement l’environnement et les sociétés, le Québec n’y fait pas exception. Dans un tel contexte, cet essai présente donc la situation que connait la province relativement aux thématiques suivantes : économie, bien-être, dynamiques sociales, environnement et politique ; les éléments particulièrement problématiques y étant mis de l’avant. Pour donner suite à leur analyse, plusieurs recommandations sont émises afin d’identifier quelles transformations seraient profitables pour le Québec.

Cliquez ici pour télécharger et lire la publication de recherche de Alix Ruhlmann
Source : Université de Sherbrooke / Centre universitaire de formation en environnement et développement durable (CUFE) – 12 août 2018

a_20180807

Alexandre Guilmette partira à la rencontre d’Al Gore

Le Victoriavillois Alexandre Guilmette a été sélectionné pour faire partie du prochain groupe de Québécois triés sur le volet qui suivront une formation avec nul autre qu’Al Gore, du 28 au 30 août, à Los Angeles. Engagés à faire une différence et à bâtir un avenir durable, ils travailleront avec l’ancien vice-président américain et colauréat du Prix Nobel de la Paix en 2007, en compagnie de spécialistes et de scientifiques de renommée mondiale.

Cliquez ici pour lire l’article complet
Source : La Nouvelle Union (communiqué par LeBlanc Jazz Communications) – 7 août 2018

a_onu17

Transformer le monde, un acteur de changement à la fois

Le Sommet de l’ONU (Organisation des Nations Unies) sur le développement durable de 2015 a permis d’adopter un cadre universel pour la période 2015-2030; celui-ci comporte 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Solidarité NordSud des BoisFrancs présente 5 entrevues avec des acteurs et actrices de changements dans la Ville de Victoriaville qui participent activement à l’atteinte des ODD à travers leurs parcours personnels et professionnels.

Vous verrez entre autre Alexandre Guilmette de B Transition et instigateur des Incroyables Comestibles Victoriaville avec les démarches initiales en juin 2014, lorsqu’il a rencontré le service de l’environnement pour démarrer le mouvement à Victoriaville. 8 mois après les démarches initiales, le 22 avril 2015, le mouvement était lancé par les citoyens et appuyé de nombreux partenaires.

Vous verrez aussi Geoffroy Menard du Cégep de Victoriaville (CETAB+), Francis Gauthier de Gesterra, Carline Ghazal de la Ville de Victoriaville et Anaëlle Juaire, naturopathe agréée de Coopérative La Manne Épicerie santé.

ÉMISSION SPÉCIALE – TRANSFORMER LE MONDE UN OBJECTIF À LA FOIS (cliquez ici pour voir l’émission au complet)


 

Le Sommet de l’ONU (Organisation des Nations Unies) sur le développement durable de 2015 a permis d’adopter un cadre universel pour la période 2015-2030; celui-ci comporte 17 Objectifs de Développement Durable (ODD). Solidarité NordSud des BoisFrancs présente 5 entrevues avec des acteurs et actrices de changements dans la Ville de Victoriaville qui participent activement à l’atteinte des ODD à travers leurs parcours personnels et professionnels.

 

Vous verrez entre autre Alexandre Guilmette de B Transition et instigateur des Incroyables Comestibles Victoriaville avec les démarches initiales en juin 2014, lorsqu’il a rencontré le service de l’environnement pour démarrer le mouvement à Victoriaville. 8 mois après les démarches initiales, le 22 avril 2015, le mouvement était lancé par les citoyens et appuyé de nombreux partenaires.

 

Vous verrez aussi Geoffroy Menard du Cégep de Victoriaville (CETAB+), Francis Gauthier de Gesterra, Carline Ghazal de la Ville de Victoriaville et Anaëlle Juaire, naturopathe agréée de Coopérative La Manne Épicerie santé.

 

Malgré que nous n’appuyons pas les façon de faire de l’ONU, c’est le message que nous portons et nos actions concrètes qui comptes. Notamment, au lieu de la croissance économique vide de sens nous proposons plutôt l’équilibre économique (conférences disponibles à venir).

Voir l’extrait de l’émission spéciale en dessous.

Cliquez ici pour voir l’émission au complet
Source : TVCBF – 28 juin 2018 (publication officielle de la TVCBF non disponible)

 

Références liées à l’entrevue :

a_20180527

Jardiniers urbains : les fermiers de demain?

Ces réalisations sont issues de nombreuses demandes et propositions faites par des citoyens et entrepreneurs de la région, tel Alexandre Guilmette, fondateur de B Transition, entreprise initiatrice des Incroyables Comestibles à Victoriaville.

a_2018000a

Portraits du mouvement de l’agriculture urbaine: Victoriaville, L’Incroyable Ville

En 2014, il découvre les Incroyables Comestibles, la plus grande révélation de sa vie. Au travers de ce mouvement, il y voit “le cœur d’une solution inclusive, un phare pour le monde de demain et un véritable levier de changement de paradigme”.

En parallèle, se développent des innovations surprenantes et judicieuses.

a_20180214

Gestimark rencontre Alexandre Guilmette (direct Facebook)

Nous rencontrons un vrai bâtisseur. M. Alexandre Guilmette de B Transtion qui inspire pas mal de gens ces derniers temps. Notamment par son approche originale qui permet de mettre en place des ressources en développement durable qui font une réelle différence et dont le potentiel est énorme. Nous discuterons ensemble à savoir comment une entreprise privée peut faire le bien en créant de la valeur pour la collectivité tout en prospérant à la fois..

a_20171203

Alexandre Guilmette crée B Transition (renomme Webmotik)… pour changer le monde

Le B du nom de son entreprise s’inspire du Be the Change de Gandhi. Mais aussi de la certification B Corp (d’envergure internationale pour toute entreprise engagée), du Bitcoin, du Blockchain. Il explique qu’il faut, de toute urgence, passer de A à B, la société Actuelle courant à sa perte, aux plans de l’économie, de la santé, de l’habitation, de l’agriculture, voire de la politique. Il est aussi loquace à parler de l’un comme de l’autre, à l’affût de nouveaux modèles, évoquant par exemple celui de la démocratie liquide lequel, selon lui, inciterait beaucoup plus d’électeurs à voter.

La création de son entreprise s’enracine dans dix ans de recherches, dans l’expertise qu’il a développée avec des projets de développement auxquels il a participé. Il dit avoir travaillé à une application de transport collectif de type Uber avant qu’elle ne se déploie. «C’était mon projet de fin d’études», raconte celui qui est sorti en 2008 de l’Université du Québec à Montréal en informatique et génie logiciel.

a_urgence20171113

PRÉMISSE, URGENCE et ENJEUX PLANÉTAIRE
L’humanité court à sa perte, préviennent 15 000 scientifiques à travers le monde (La situation s'est détériorée au cours des 25 dernières années)

Le péril auquel fait face l’humanité ne cesse de grandir, préviennent plus de 15 000 scientifiques, dans une mise en garde commune d’une ampleur sans précédent publiée lundi.

«Bientôt, il sera trop tard pour inverser cette tendance dangereuse.»
Thomas Newsom, professeur à l’Université Deakin, en Australie, et coauteur de la déclaration

« Il sera bientôt trop tard pour dévier de notre trajectoire vouée à l’échec, car le temps presse, concluent-ils. Nous devons prendre conscience, aussi bien dans nos vies quotidiennes que dans nos institutions gouvernementales, que la Terre, avec toute la vie qu’elle recèle, est notre seul foyer. »

Cliquez ici pour lire l’article complet
Cliquez ici pour lire la publication de BioScience – World Scientists’ Warning to Humanity: A Second Notice
Source 1 : Le Devoir – 14 novembre 2017
Source 2 : BioScience – 13 novembre 2017

Compléments pour le compréhension des constats scientifiques actuels:

a_20171107

LA CROISSANCE EST-ELLE POSSIBLE AVEC LES ÉNERGIES PROPRES?

La chercheuse Sarah Cacoub estime qu’il faut accepter l’idée que la transition énergétique s’accompagne d’une décroissance. Normand Mousseau, physicien théoricien, croit que le domaine énergétique est trop imprévisible pour écarter l’idée de la croissance économique. En compagnie du journaliste Étienne Leblanc, ils débattent de la possibilité d’une croissance infinie dans un monde limité.

“La décroissance est là, on va la vivre. La question, c’est : quand est-ce qu’on va la vivre? Et comment va-t-on la vivre? Va-t-on la subir ou la choisir?” – Sarah Cacoub

Vous pouvez aussi télécharger son mémoire de maîtrise ici.

Cliquez ici pour écouter l’audio fil de Radio-Canada
Source : Radio-Canada – 7 novembre 2017

a_20171023

Alexandre Guilmette : un entrepreneur qui carbure à l’agriculture urbaine et prépare la transition verte

Alexandre Guilmette rêve de communautés durables et résilientes. Un de ses concepts préférés : les Incroyables Comestibles. Terrain d’expérimentation : Victoriaville. Objectif : changer le monde, rien de moins !

Cliquez ici pour lire l’article complet
Source : 100° – 23 octobre 2017

a_20171006

Des récompenses monétaires pour ceux qui choisissent la transition verte

On obtient ces récompenses monétaires à la suite d’une ou de plusieurs des cinq actions suivantes : l’achat du cours en design de bâtiment écologique; d’un terrain; d’un plan de maison; d’un Incroyable Bac à jardiner; de services reliés à l’implantation d’Incroyables Écozones, véritables espaces de vie collectifs et écologiques.

«Avec ce projet innovateur, nous souhaitons maximiser l’accessibilité financière à votre projet d’habitation durable. La maison écologique, plus abordable, c’est maintenant possible! Dorénavant, nous avons un nouveau modèle de référence», assure Alexandre Guilmette.

«Pour moi, mettre en mouvement ce projet, c’est une initiative de cœur. Je veux contribuer à l’avènement des quartiers verdoyants de beauté, où l’abondance est partagée avec des espaces comestibles et où les gens vivent en santé. Les constats scientifiques et les catastrophes naturelles le prouvent : il est temps de s’activer pour bâtir les sociétés viables de demain!», déclare Alexandre Guilmette.

Cliquez ici pour lire l’article complet
Cliquez ici pour voir le programme offert à travers tout le Québec
Source 1 : La Nouvelle Union (communiqué par LeBlanc Jazz Communications) – 7 octobre 2017
Source 2 : B Transition, Programme des Incroyables Récompenses – 6 octobre 2017

a_20161102

LES ENTREPRISES DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE AU QUÉBEC : CARACTÉRISTIQUES ET TRAJECTOIRES

Marie-Soleil L’Allier déposait en 2016, un mémoire de maîtrise qui entre autre, dressait le portrait d’une toute nouvelle génération d’entreprises : l’entreprise de la transition écologique (ETE).  À l’aide d’un échantillon de 38 PME (Petites et Moyennes Entreprise) du Québec, un travail de recherche s’est opéré afin de se faire une meilleure idée.

NOTEZ aussi qu’elle est boursière 2018-2020 de la Fondation Pierre Elliott Trudeau, prestigieuse bourse doctorale de 180 000$ sur 3 ans, dont vous pouvez voir les détails ici, puis publication de la fondation ici et publication de l’UQAM ici.

Cliquez ici pour voir la page officielle et télécharger le mémoire complet
Source : Archipel de l’UQAM (notamment les versions officielles des thèses et des mémoires de l’UQAM depuis 2006) – 2 novembre 2016

page rev. b 1.4 (2020-11-01)